Comment concevoir le calme autour de soi ?

Apprendre à se faire respecter ?

Vous avez décidé de vous investir dans l’étude de quelque-chose, soit vos cours ou encore une formation sur Internet, apprenez à dire non à votre votre entourage pour toute sollicitation.

Ne laissez pas votre entourage vous déranger. Bien souvent, il suffit de l’expliquer et vous constaterez que la plupart des personnes respecteront votre décision. Et si certain-es l’oublient, RAPPELEZ-LEUR votre décision.

Un lieu d’étude à soi

Essayez de vous isoler dans une pièce spécifique ou au moins dans un « coin » à vous. Si votre logement est trop petit pour vous isoler ou qu’il vous est impossible d’obtenir un minimum de calme pour votre étude, essayez de trouver un lieu qui vous permet d’avoir du calme. Ce lieu peut être la salle d’études de la bibliothèque communale ou de votre collège, lycée, université …

Si vous êtes parent d’un enfant en bas âge, calez votre rendez-vous avec vous même quand l’enfant est couché-e. Vous pouvez également demander à l’autre parent de s’en occuper à ce moment-là. Cette plage horaire peut-être l’opportunité d’un temps privilégié entre l’enfant et l’autre parent et non une contrainte imposée à l’autre.

Bien souvent une simple discussion permet de faire admettre à l’environnement la nécessité de ce temps.

Par rapport à vous-même, disciplinez-vous

S’isoler, c’est bien souvent se recentrer sur soi-même et son travail. Il est donc important d’éteindre toutes les sonneries de téléphone et autres alertes et se déconnecter de Facebook, skype, etc pour qu’aucune indication sonore ou visuelle arrive sur votre écran d’ordinateur.

Pour mémoriser et avoir un travail beaucoup plus efficace nous avons besoin de calme et de confort

Il n’est pas nécessaire « d’être un premier de la classe«  pour s’apercevoir que votre concentration sera de meilleure qualité dans le confort et le calme.

Autre point important : ne pas oublier sa posture face à votre table de travail. Tenez-vous correctement, c’est-à-dire le dos droit et les pieds posés au sol sans croiser les jambes, sinon votre corps va vous faire souffrir d’une mauvaise position et insidieusement cela va vous déconcentrer de votre travail.

Mettez en pratique au-fur-et-à-mesure : le savoir est une chose, la mise en pratique en est une autre. Faites le pas qui changera votre vie !

Et n’hésitez pas à laisser un commentaire, poser une question, je ne manquerai pas de vous répondre.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *